taille en nuage
Taille en nuage
Taille en nuage
Taille en nuage
Taille en nuage
Taille en nuage

Taille en Nuage de vos arbres .

Vous avez envie d’insuffler un vent de zénitude, de poésie et de méditation dans votre jardin, à l’image d’une peinture à l’atmosphère apaisante ? Et pourquoi ne pas opter pour une taille des arbres en nuage et recréer ainsi un jardin d’inspiration japonaise ?

Appréhendez avec nous cet art ancestral, qu’est la taille en nuage, et faites-le entrer chez vous…Patience et pugnacité sont les maîtres-mots pour sculpter en toute sérénité.

La taille en nuage révèle le végétal

Appelé niwaki, l’art de la taille japonaise consiste à tailler, guider, former ou façonner les arbres, afin de restituer des espaces symboliques, des représentations de paysages miniatures dans son jardin. La taille en nuage met alors en évidence et révèle la véritable personnalité du végétal.

Cette technique, très tendance, peut paraître compliquée, or, même si vous devrez faire preuve de rigueur et de persévérance, il est tout à fait envisageable de se lancer dans cette expérience unique qui libérera votre créativité. Votre jardin gagnera en sérénité et vous aussi ! Le savoir-faire, quant à lui, apparaitra avec le temps, comme dans tout apprentissage artistique.

Les fondamentaux de la taille en nuage

Au-delà de certains principes que requiert la taille en nuage, l’observation est un acte majeur pour pouvoir obtenir, à terme, des arbres aux formes travaillées et, de fait, étudiées. Observez avec l’œil d’un peintre : l’harmonie entre la nature et l’homme, l’équilibre des perspectives, des lignes, le pouvoir des forces de la nature sur les végétaux (pluie, vent, neige…)

Idéalement, il faut débuter par un végétal jeune. La taille en nuage s’applique aux végétaux cultivés en pots ou en pleine terre. Sachez que certains arbres se prêteront bien à la taille, surtout pour les débutants : le genévrier de Chine ou de Pfitzer, l’If ou encore le Cyprès d’Arizona…

Le moment idéal pour la taille est l’automne, même si on peut tailler toute l’année, sauf en période de forte chaleur, de gel ou de pluie.

Vos outils devront être propres (nettoyés à l’alcool) et aiguisés. A vos armes : sécateurs et cisailles lisses et tranchants ! Concernant l’affilage, dotez-vous d’un affiloir ou d’une pierre.

La taille va s’effectuer en trois étapes :

–      Le dégagement des intersections ou dégrossir l’arbre : on nettoie et on émonde l’arbre de ses branches mortes, indisciplinées et de petites dimensions avec l’objectif d’aérer le végétal et de mettre en valeur l’existant

–      La séparation des masses qui constitueront les nuages : basez-vous sur le mouvement de votre arbre, la direction et la grosseur des branches.

–      La formation des nuages : prenez fermement l’outil en main en le positionnant dans le sens de la branche. Attention à ne pas blesser les feuilles ou les bois restants.

L’entretien est essentiel pour maintenir la structure et la beauté de l’arbre durant sa croissance. Une taille une à deux fois dans l’année suffisent. La taille des nuages doit être réalisée à la cisaille uniquement sur le dessus de la masse, le sécateur servant à tailler en-dessous et sur les côtés. Nettoyez l’intérieur du nuage en supprimant le bois mort.

Sachez qu’il faut dix à quinze ans pour qu’un arbre nuage arrive à maturité de sa beauté.

Articles Recommandés

Abonnez vous à Notre Newsletter .

http://img.sbc32.com/27809/forms/XOrfvCIwVkyWwX2bNoVC9Q2oIhOnZ1P0GEoc2hyTpprw.html

CLOSE