bambou noir pour haie
Feuillage bambou dense pour haie
Massif bambou jaune
Bambou vert et jaune pour réaliser une haie
Haie de bambous

Vous souhaitez réaliser une haie dans votre jardin ? Pour quel usage : Décorative, protectrice des regards, brise-vent ? Ne cherchez plus ! Désormais, le végétal de référence en la matière est le bambou. Dotée d’innombrables qualités, cette plante exotique est en passe de devenir la star des acteurs et adeptes du jardinage. Qui plus est, il fait l’unanimité pour la création d’une haie plus que parfaite. Zoom sur la haie de bambou …

Une haie de bambou, le choix parfait

On le connaît pour son côté zen et apaisant, or le bambou présente bien d’autres avantages et notamment ceux spécifiques et utiles à la création d’une haie. Notamment de par sa vitesse de croissance fulgurante, le bambou permet d’obtenir une très belle haie en seulement une année. Avec son feuillage dense et surtout persistant, résistante au vent, la haie de bambous ne vous demandera qu’une seule taille par an et ne nécessite quasi aucun entretien. On pourrait définir le bambou comme un être facile à vivre !

Choisissez votre type de bambou selon le rendu souhaité

Quel que soit l’usage souhaité pour votre haie de bambou, l’une des variétés du bambou y répondra forcément. Cela ne vous empêche pas de les mixer, mais sachez que selon l’effet recherché –haie taillée ou plutôt sauvage-, vous aurez le choix entre :

–  Les bambous nains, jusqu’à 50 cm,

–  les petits bambous, jusqu’à 1,50 m,

–  les bambous moyens, jusqu’à 3 m,

–  les bambous géants, jusqu’à 25 m.

Par ailleurs, il existe trois styles de bambous :

–   Le bambou pleureur, à canne fine qui ploie sous le poids de son feuillage et qui s’utilise surtout en massif ;

–    Le bambou rigide, composé d’une tige sur laquelle, à chaque nœud, pousse trois branches,

–    Une variété verticale, composée d’une tige surmontée d’un bouquet de feuilles.

Et enfin, deux espèces parmi les bambous se différenciant par le développement maitrisé ou non des racines, appelées rhizomes:

–     Les bambous traçants (Phyllostachys), avec un développement des racines. Cette variété nécessite la mise en place d’une barrière anti-rhizomes. La haie est plantée dans une bâche empêchant la propagation des rhizomes et permet ainsi la maîtrise des bambous.

–      Les bambous non traçants (Fargésia) ou cespiteux, c’est-à-dire non envahissants. Pour cette variété, il n’est pas nécessaire de poser la barrière.

Action ! Créez et plantez votre haie de bambous.

Créez votre haie de bambous à la fin de l’été ou à l’automne.

Arrosez les plants avant de les dépoter pour la mise en terre. Si vous avez opté pour les bambous traçants, creusez une tranchée d’une profondeur de 65 cm et cercler votre zone de plantation des bambous. La barrière faisant une hauteur de 70 cm vous laissez donc dépasser 5 cm de la barrière pour vérifier que les racines de s’échappent pas du cerclage. Incorporez une fumure de fond. Veillez à espacer les plantations (un espace de 80 à 150 cm, selon la variété) afin d’éviter leur étouffement. Enfin, réalisez un bourrelet de terre autour des plantes. Arrosez à nouveau avant de tasser le sol.

Articles Recommandés

Abonnez vous à Notre Newsletter .

http://img.sbc32.com/27809/forms/XOrfvCIwVkyWwX2bNoVC9Q2oIhOnZ1P0GEoc2hyTpprw.html

CLOSE