Avoir une pelouse parfaite .
Avoir une pelouse parfaite .
Avoir une pelouse parfaite .
Avoir une pelouse parfaite .

Bien que de plus en plus d’éléments contribuent à la beauté et à la convivialité d’un jardin, l’un d’entre eux reste essentiel : la pelouse. Pour que celle-ci obtienne un bel aspect jusqu’à devenir parfaite, une tonte régulière et au moment opportun est nécessaire. En suivant certaines règles incontournables, vous acquerrez un certain savoir-faire pour un gazon de qualité et toujours impeccable.

 

Soyez appliqué et régulier !

Le premier conseil concerne la fréquence de la tonte. La règle à ne pas déroger est de tondre une fois par semaine. Cette pratique régulière garantit un étalement et un épaississement des touffes constituant votre gazon, et par ailleurs, diminue la propagation des mauvaises herbes. Le gazon d’ornement nécessite deux tontes par semaine.

Votre gazon se tond pendant les périodes de pousse active, à savoir du printemps à l’automne, variable selon les régions. En été, une tonte tous les 8 à 12 jours peut s’avérer suffisante. Et après une longue absence, tondez-la en deux fois : une première tonte haute, suivie d’une tonte rase dans les 3 à 4 jours. Attention, dans tous les cas, pour davantage de légèreté de l’herbe et moins de risques pour votre tondeuse, on renonce à tondre l’herbe humide, on évite donc d’intervenir le matin.

Quelle hauteur ?

Pour un gazon dit « rustique », il faudra le couper lorsqu’il atteindra 3 à 5 cm de hauteur. Deux fois par an, faites un apport d’engrais à libération lente. Un gazon très fin ou d’ornement doit se tondre à 2 ou 3 cm de hauteur et être arrosé et fertilisé très souvent.

Si la saison est très sèche, ne tondez pas trop court, car la mousse pourrait envahir votre pelouse. Uniquement si vous coupez très court, laissez vos coupes de gazon sur place, elles disparaitront rapidement et apporteront un peu d’engrais, cela s’appelle le « mulching ».

Il existe des tondeuses équipées d’un système de mulching, c’est à dire broyage et pulvérisation de l’herbe au sol, qui devient un paillis nourrissant le sol et préservant sa fraicheur. Deux autres types de tondeuses existent : avec ou sans bac de ramassage, cela dépend du type de tonte que vous souhaitez adopter. Pour un résultat très soigné, n’hésitez pas à investir dans un coupe-bordure à main ou électrique.

Commencez par tondre autour des massifs, des arbres et sur le bord des allées en travaillant dans le même sens. Tondez de manière linéaire en effectuant des allers-retours dans un sens, puis changez de sens la fois d’après.

Comment se débarasser des déchets ?

L’herbe tondue peut être compostée ou servir de paillis à toutes vos plantes, qui limitera l’évaporation et économisera l’arrosage.

 

Besoin d’aération

Enfin si votre pelouse a besoin d’être régénérée, pour venir à bout de l’accumulation de résidus de tonte, de mousse ou de racines mortes, pensez à la scarifier.

Il faudra alors s’équiper d’un scarificateur électrique (pour des surfaces allant jusqu’à 500 m²) ou d’un scarificateur thermique plus puissant (pour des surfaces au-delà de 500 m²). Renseignez-vous bien avant de vous lancer dans cette démarche.

Articles Recommandés

Abonnez vous à Notre Newsletter .

http://img.sbc32.com/27809/forms/XOrfvCIwVkyWwX2bNoVC9Q2oIhOnZ1P0GEoc2hyTpprw.html

CLOSE