Bambou vert et jaune
feuillage bambou panaché
Bambou noir
Massif de bambous

Si le bambou possède d’innombrables qualités et qu’il est désormais la star des jardins, c’est notamment grâce à sa facilité d’entretien. Originaire de Chine et désormais présent sur tous les continents, le bambou est extrêmement robuste et ne réclame quasi aucun soin à part un léger entretien, pour lequel nous vous délivrons quelques conseils.

L’arrosage

Le bambou a besoin d’un arrosage abondant lors de sa plantation puis durant l’année qui la suit pour favoriser son enracinement et sa croissance. Par la suite, l’arrosage ne sera nécessaire qu’en temps de canicule, les bambous détestant la sécheresse. Veillez tout de même à avoir un sol bien drainé.

La taille

L’entretien des bambous passe nécessairement par la taille que vous effectuerez une fois par an en supprimant les chaumes secs, reconnaissables par leur aspect décoloré. Oui, le bambou est persistant mais au fil des ans, ses chaumes vieillissent et meurent. Cette taille densifiera vos bambous et leur permettra de s’épanouir à nouveau. Une taille à effectuer en fin de printemps ou en été.

Cette règle s’applique à toutes les variétés de bambous, hormis les bambous nains, qui préfèrent être fauchés en mars.

Attention, après une période de grand froid ou de forte chaleur, le bambou perd ses feuilles, or ses chaumes ne sont pas morts pour autant. Patience… Laissez leur le temps de produire de nouvelles feuilles bien vertes !

En période de croissance des chaumes, il faut attendre que les branches se forment et déceler l’apparition des premières feuilles. Durant cette période, coupez le chaume à la cisaille ou au taille-haie. L’objectif ? Réduire la hauteur et les branches pour diminuer le volume. Vous serez ravi de découvrir un feuillage plus dense dans les mois suivants !

Si vous possédez une haie, elle peut également être taillée en hauteur, une fois par an, de préférence pendant la période estivale, lorsque la croissance des nouvelles pousses est terminée.

La fertilisation

Vous pouvez bien sûr apporter de l’engrais (le même que pour votre gazon) sans en abuser, au risque de tout brûler, ou encore votre compost ou gazon.

Le paillage

N’hésitez pas à laisser les feuilles au pied de vos bambous, car elles assureront un paillage naturel. L’objectif ? Conserver l’humidité de votre terrain en été, protéger du froid en hiver et ainsi empêcher le sol de geler. Pour un aspect décoratif et naturel, pourquoi ne pas pailler avec de l’écorce de pin ?

Au final, même s’il semble pouvoir s’en passer, l’entretien des bambous permet de maîtriser leur croissance et les embellir.

Articles Recommandés

Abonnez vous à Notre Newsletter .

http://img.sbc32.com/27809/forms/XOrfvCIwVkyWwX2bNoVC9Q2oIhOnZ1P0GEoc2hyTpprw.html

CLOSE